La roue de l’énergie

C’est en 1954 que le Dr Niboyet, doc­teur en phar­ma­cie (1939) et en droit (1950), observe dans le cadre de sa recherche pour sa thèse de méde­cine, obte­nue à l’université de Marseille, la très basse résis­tance élec­trique de cer­tains points de la peau. Il démontre leur exacte cor­res­pon­dance avec les points et les méri­diens décrits par la tra­di­tion chi­noise de l’Acupuncture. Ses tra­vaux, aujourd’hui recon­nus mon­dia­le­ment, sont à l’origine d’un Diplôme Universitaire d’Acupuncture. D’autres points, décou­verts en appli­quant la même démarche ont mené à la créa­tion de nou­velles tech­niques comme l’Auriculothérapie du Dr Paul Nogier. Si la pose d’aiguilles d’acupuncture en France est offi­ciel­le­ment réser­vée aux seuls méde­cins, la pra­tique du Qi Kong, du Tai Chi Chuan ou même du Yoga de l’énergie s’est déve­lop­pée depuis les années 80 et a fami­lia­ri­sé les nou­veaux pra­ti­quants avec les prin­cipes de la méde­cine tra­di­tion­nelle chi­noise.

Sur la base de ce qui m’a été trans­mis dans le cadre de mon appren­tis­sage de kiné­sio­logue, Le Touch for Health (san­té par le tou­cher), éla­bo­ré par John Thie et pro­lon­gé aujourd’hui par son fils Matthew, reprend ces connais­sances ances­trales de la Roue de l’énergie sur 24 heures. Sous l’impulsion de sa femme, John Thie a sou­hai­té offrir à cha­cun la pos­si­bi­li­té d’user de cette connais­sance d’acupressure et la mettre au ser­vice d’un équi­li­brage quo­ti­dien dans le cadre de la famille.

Dès les pre­mières expé­riences d’équilibration éner­gé­tique reçues et don­nées par ce pro­cé­dé, j’ai été émer­veillée par la puis­sance et l’efficacité de cet outil d’harmonisation des fonc­tions mus­cu­laires, émo­tion­nelles, men­tales et éner­gé­tiques du corps humain. J’ai ain­si par­ta­gé très vite cette pra­tique dans mon ensei­gne­ment pour une mise en route équi­li­brée de l’énergie néces­saire à l’activité motrice et à la dis­po­ni­bi­li­té men­tale et expres­sive de l’art vocal. J’ai donc expé­ri­men­té cette tech­nique lors de mes cours et stages de chant. C’est ain­si qu‘une séance de cours s’avérant impos­sible ou labo­rieuse pour de mul­tiples et diverses rai­sons a pu se trans­for­mer avan­ta­geu­se­ment ou a don­né lieu à une prise de conscience par­ti­cu­lière de l’état du moment. Puis c’est deve­nu avec le temps, un outil de pré­pa­ra­tion au tra­vail vocal quo­ti­dien et plus spé­ci­fi­que­ment aux pres­ta­tions d’audition et de concert.

Pour une pre­mière approche, il est pos­sible de vous fami­lia­ri­ser avec cette roue de l’énergie par équi­li­bra­tion simple de ses méri­diens selon la loi horaire. Elle met en œuvre deux cir­cu­la­tions :
La petite cir­cu­la­tion dans les 2 prin­ci­paux méri­diens, Vaisseau Conception devant (VC) et Vaisseau Gouverneur der­rière (VG).
La grande cir­cu­la­tion dans les 12 méri­diens bila­té­raux cor­res­pon­dant aux organes et vis­cères.

L’action est simple. Brosser, c’est-à-dire pas­ser la main au des­sus du tra­jet du méri­dien dans son sens de cir­cu­la­tion et à son heure de pleine éner­gie rééqui­libre l’ensemble de la roue de l’énergie qui se déroule sur 24h, à savoir 2h par méri­dien. Il est impor­tant cepen­dant de se syn­chro­ni­ser sur l’heure solaire et non civile, c’est-à-dire pour la France, 2h d’avance l’été et 1h en hiver. Soit, quand il est 2h à l’horloge en hiver, il est 1h au soleil. C’est donc de cette heure-là qu’il faut conve­nir pour choi­sir le méri­dien adé­quat.

Vous pou­vez pro­cé­der comme suit :
Toujours et avant toute chose, com­men­cer par sti­mu­ler l’énergie des méri­diens de l’axe cen­tral VC et VG qui doivent tou­jours être en plein d’énergie, quelque soit l’heure et quelque soit le méri­dien tra­vaillé ensuite.

  • Brosser le méri­dien VC (Vaisseau Conception ou Ren Mai) depuis le pubis jusqu’à la lèvre infé­rieure et le méri­dien VG (vais­seau Gouverneur ou Du Mai) depuis le coc­cyx jusqu’à la lèvre supé­rieure en pas­sant par le som­met du crâne. À eux deux ils n’en forment qu’un, ce que nous appe­lons la petite cir­cu­la­tion car ils se pro­longent en interne pour se conti­nuer dans l’autre à l’extérieur et ain­si de suite dans un grand huit d’énergie fon­da­trice.
  • Ensuite, déter­mi­ner le méri­dien en cir­cu­la­tion à l’heure pré­sente.
  • Par exemple : celui du Rein ® qui cir­cule entre 17h et 19h au soleil, soit 18h et 20h en hiver ou 19h et 21h l’été, l’heure favo­rite de nos pres­ta­tions publiques.
  • Vous allez donc bros­ser, effleu­rer ou tapo­ter avec la main tout le méri­dien depuis son début (sous le pied) jusqu’à la fin (sous les cla­vi­cules près du ster­num), dans le sens de cir­cu­la­tion indi­qué par la flèche sur le sché­ma joint. En res­pec­tant bien le sens de cir­cu­la­tion et l’horaire, vous pou­vez vous en ser­vir sans sou­cis. Tout méri­dien sti­mu­lé à son heure de cir­cu­la­tion doit être en plein d’énergie.
  • Si vous vous sen­tez calme, un bros­sage ira très bien. Si vous vous sen­tez exci­té, un effleu­rage suf­fi­ra et si vous vous sen­tez éteint vous pou­vez aller jusqu’au tapo­te­ment avec le creux de la main en cloche. Vous pri­vi­lé­gie­rez l’effleurage le soir et le tapo­te­ment le matin ou pour une per­for­mance par exemple.

 

Pour en savoir plus et décou­vrir davan­tage, vous pou­vez vous pro­cu­rer l’ouvrage de John et Matthew Thie La san­té par le tou­cher aux édi­tions du Souffle d’or. Il est bien enten­du qu’une ini­tia­tion au test mus­cu­laire et une intro­duc­tion à cette tech­nique est néces­saire pour aller plus loin. L’EKMA, ci-des­sous men­tion­née en réfé­rence du sché­ma pro­pose des cycles de for­ma­tion et pour une simple ini­tia­tion, je pro­pose des week-ends dans le cadre de l’Association Ateliers Solstices. Vous en trou­ve­rez la pro­po­si­tion et les dates sous l’onglet Stages à Conférences et Ateliers dès la ren­trée de la sai­son 2018–2019.

Si vous êtes inté­res­sés lais­sez votre mes­sage à Contact et nous vous infor­me­rons per­son­nel­le­ment en avant-pre­mière de leur paru­tion.